vendredi 9 mai 2014

Tournez manége en Turquie : un homme avoue avoir tué sa femme et sa maîtresse (avec une hache)

Psychopathe recherche âme sœur, pas sérieuses s'abstenir...




Sefer Calinak, un Turc de 62 ans, a refroidi le public et les téléspectateurs lors de son passage dans une émission de rencontres matrimoniales de type Tournez manège sur une chaîne locale de télé turque.

Comme l’explique le Washington Post, Calinak a en effet révélé calmement avoir tué sa femme et sa maîtresse, tout en assurant être à présent «un homme honnête à la recherche d’une nouvelle épouse»…

Sa première femme, une cousine, devait être mariée par sa famille à un veuf âgé, ce qu’elle a refusé en s’enfuyant avec Calinak lorsqu’ils étaient âgés de 17 ans. Ils ont vécu ensemble pendant cinq mois mais ensuite, «son comportement a changé. Le neveu de l’homme qui voulait l’épouser a commencé à venir dans notre village. J’étais jaloux et je l’ai tuée, d’une certaine façon», a-t-il raconté.

Pour ce meurtre, il a été condamné à 13 ans et 9 mois de prison mais n’en a effectué que 4 ans et 6 mois avant d'être libéré par une amnistie.

Calinak a ensuite épousé une deuxième femme avec laquelle il a eu deux enfants. Ils se sont séparés et l’homme a entamé une relation avec une femme mariée, qui a promis de divorcer pour s’installer avec lui. Mais elle a par la suite changé d’avis. Le deuxième meurtre aurait été «accidentel» selon le témoignage de l’homme, et serait advenu lors d’une dispute entre les amants. «Je l’ai tuée après qu’elle ait tenté de me tuer», a-t-il raconté sur le plateau. «Elle a été tuée accidentellement quand j’ai utilisé la hache» qui lui aurait servi à se défendre.

Deuxième condamnation à de la prison, deuxième amnistie en cours de peine… Sefer Calinak a ensuite refusé de quitter le plateau, affirmant être une victime du destin. On peut voir sur la vidéo la surprise et l’effroi de la présentatrice lorsqu’il raconte son histoire.

Pour toute défense, l'homme n’aurait rien trouvé de mieux que de déclarer: «Je n’ai jamais eu de chance.» Le producteur de l’émission a admis être au courant de ce lourd passé judiciaire selon le Hurriyet Daily News, mais cela ne l’aurait pas dissuadé de l’inviter.

http://www.slate.fr/life/86859/turquie-emission-rencontres-meurtrier

8 commentaires:

Lovesoldier a dit…

Ah les hommes .....

Hs:

Hallucinant. !!!!

http://www.nouvelordremondial.cc/2014/05/08/laudience-surrealiste-de-lavocat-de-dieudonne-au-barreau-de-paris-video/

Zaki Kojak a dit…

L'honnêteté n'a jamais payé sur les plateaux télévisés .

tono tony a dit…


J'aime bien les gens qui applaudissent à la fin...

Kam Ks a dit…

C'est d'un triste cette télè reality...assoiffé de gains

hotchiwawa a dit…

Des acteurs ^_^

hujo a dit…

mais quelle belle langue....de psychopathes

takapa fairechier a dit…

oh putain j'y crois pas!.....merci de bien vouloir débattre .....oh putain j'y crois pas, désolé pour le HS: faut que je partage....et merci de bien vouloir débattre ......... https://www.youtube.com/watch?v=v6_Wp84h3dU

PS: j’espère ne pas enfreindre les règles du site en postant un lien comme je viens de le faire. Merci.

takapa fairechier a dit…

Remarquez, quand le vieux larbin répond à Zemmour "pourquoi en propager d'autres" au sujet des mensonges, de n.v.belkacem entre autres, il admet implicitement que c'est bel et bien le cas!...et son argumentaire des plus inconsistant reflète la vision que le gouvernent à de vous (vous, parce que je ne vis pas en France), et dans une plus grande mesure, la vision qu'ont les oligarque du reste du monde, il n'en ont rien a branler, ils ne prennent même plus la peine de te dire "je t'aime " avant de te la mettre bien profond.....ce qui est impressionnant, c'est que si on suit, c'est direction l’abattoir, si on se rebelle, c'est l’exécution, sociale ou physique.....autant crever avec un tant soit peu de dignité que vivre une longue et douce vie de suppôt, me direz vous, je l’espère!

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.