lundi 22 septembre 2014

Accusé d'appartenir à un réseau pédo-sataniste international, le père de Nicole Kidman meurt dans d'étranges circonstances




Le Dr Antony Kidman, père de la célèbre actrice, est décédé vendredi dernier après avoir fui l'Australie alors qu'il était accusé d'abus sexuels et d'assassinats d'enfants dans un réseau pédocriminel élitiste de Sydney.
Il y a un mois, Fiona Barnett a déposé une plainte auprès de le police australienne et à la Child Abuse Royal Commission contre Kidman pour des agressions sexuelles et physiques qu'il lui aurait fait subir durant l'enfance. Lorsque la Commission a ouvert une enquête, Kidman (qui était psychologue clinicien) a soudainement quitté, après 43 ans d'activité, l'Université de Technologie de Sydney et l'Hôpital Royal North Shore pour se rendre à Singapour... où il décèdera peu de temps après.

La famille Kidman a refusé tout commentaire et la police de Singapour a ouvert une enquête sur ce qu'ils pensent être une mort non naturelle.

Fiona Barnett a donné sa propre théorie concernant la mort du père Kidman: "Le principal responsable de mon exploitation sexuelle durant mon enfance, Antony Kidman, est mort après qu'une plainte officielle l'accusant de viol, de torture et de meurtre ait été déposée. Ses crimes étaient commis dans le cadre d'un réseau élitiste pédocriminel de Sydney. En tant que victime de contrôle mental durant l'enfance, je pense qu'il a été sacrifié pour ne pas m'avoir programmé de manière suffisamment sûre."

Elle poursuit: "Kidman était responsable et devait s'assurer que je ne révèlerais jamais toutes les activités du réseau dont j'ai été témoin durant toute mon enfance. Il a échoué. Le nouvelle de sa mort me touche, j'ai subi un lourd traitement (programmation). Je sais qu'il y a d'autres victimes de Kidman qui sont peut-être sur le chemin de la guérison comme je le suis. Je pense que la nouvelle de sa mort risque d'avoir un sérieux impact sur ces victimes. La mort d'un programmeur peut déclencher des idées suicidaires chez une victime."

"Mes plaintes du mois dernier à la Commission Royale détaillent deux agressions où Kidman m'a fait subir d'horribles tortures physiques et sexuelles." a déclaré Barnett. "Mais j'ai été témoin de crimes encore plus graves commis par Kidman contre des enfants dans ce réseau de Sydney." Ces plaintes sont également déposée à l'ICLCJ à Bruxelles.

Le jour de la mort de Antony Kidman, Fiona Barnett était en train de témoigner au White Balloon Day 2014, un événement visant à sensibiliser les enfants australiens au problème des abus sexuels. "Ma contribution au White Balloon Day est d'inciter les victimes d'actes criminels à lutter contre cette pourriture que le monstre dépose dans leur esprit, et si elles peuvent en trouver la force, de se joindre à moi dans mes efforts pour donner une voix aux victimes qui nous ont quitté."

La Cour ICLCJ s'est penché sur les accusations de Fiona Barnett contre Antony Kidman dans le cadre de leur enquête sur le réseau élitiste et sataniste mondial (Ninth Circle Satanic Child Sacrifice Cult). Plus de soixante témoins oculaires tels que Barnett ont témoigné et confirmé l'existence de ce réseau mondial pédocriminel pratiquant les sacrifices d'enfants et autres activités criminelles, notamment en Amérique, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Australie. Le réseau pratiquerait également des parties de chasse à l'homme très organisées incluant de la pédophilie. Ces chasses seraient pratiquées dans des forêts privées aux États-Unis, au Canada, en France et en Hollande. Il est apparu également que des enfants et des adolescents étaient fournis par la mafia européenne 'Octopus', qui serait liée au Vatican. Les enfants et adolescents kidnappés et fournis pour ces chasses étaient déshabillés, pourchassés, violés et tués.



Depuis l'âge de trois ans, Fiona Barnett était prise dans ce vaste réseau pédocriminel australien, où les enfants étaient victimes de ces chasses, traqués pour le 'sport' et assassinés. "Dans l'après-midi du 28 octobre 1975, j'ai été emmené pour mon sixième anniversaire dans la forêt de Kiama. J'ai été droguée, je me suis endormie. Lorsque je me suis réveillée, il faisait noir, j'étais couchée sur une table de pique-nique pieds et poings liés. Les bourreaux tournaient autour de moi... Un important groupe d'hommes est arrivé en camionnettes. ils étaient armés de fusils et accompagnés de plusieurs Doberman. On m'a dit que le groupe d'enfants qui était à proximité était sous ma responsabilité. Je devais courir et les cacher. Chaque enfant que je ne réussirais pas à cacher serait tué et donné aux chiens. ils ont peint quelque chose sur mon dos et ma poitrine, puis nous ont lâché... J'ai entrainé les enfants vers la colline escarpée la plus proche... Des coups de feu ont retentis et des enfants ont commencé à tomber autour de moi. Ayant perdu tout espoir de sauver les autres enfants, j'ai couru pour sauver ma vie."

La thérapeute néerlandaise Toos Nijenhuis a témoigné à la Cour ICLCJ des mêmes faits que Barnett. Elle a été gravement maltraitée et contrainte d'assister à des meurtres d'enfants auxquels participent des élites mondiales, notamment sur la base militaire australienne de Holsworthy, là où Barnett dit aussi avoir assisté à des parties de chasse à l'homme. Nijnehuis cite également l'ancien pape Ratzinger, le Cardinal Alfrink et le Prince Bernhard, fondateur du groupe Bilderberg, comme participants à ces crimes. Nijenhuis a expliqué devant le Tribunal International sur les Crimes de l'Église et son secrétaire le révérend Kevin Annett, avoir été témoin de sacrifices d'enfants en 2010.


Ce réseau satanique sacrificateur d'enfants (Ninth Circle Satanic Child Sacrifice Cult) peux facilement cacher les crimes de ses membres. Le réseau a été formé aux techniques de contrôle mental par les experts scientifiques de l'Allemagne nazie. Le réseau pédocriminel dont faisait parti le grand-père nazi de Fiona Barnett inclut d'après elle des psychiatres comme Antony Kidman et John Gittinger. Gittinger est connu par les professionnels en psychiatrie pour avoir développé un système d'évaluation de la personnalité. Dans le journal Independent Australia News, Barnett a déclaré que lorsqu'elle était enfant "Gittinger l'a abusé et l'a violé."

Dans un autre article de ce journal australien, il a été rapporté que ce dramatique témoignage de Fiona Barnett a mis les larmes aux yeux aux membres de la Commission Royale australienne sur les abus sexuels. Barnett y a nommé les bourreaux: Antony Kidman, deux anciens premiers ministres australiens, un gouverneur et un commissaire de police. Tout comme pour les réseaux pédocriminels Européens, Canadiens ou Américains, le réseau Australien comporte des officiers de police, des psychiatres, des biochimistes, des acteurs, des écrivains, des politiciens, des universitaires et des médecins...

"La Commission était en train d'enquêter sur ma plainte lorsque Kidman a quitté brusquement le pays. Maintenant, un mois après cette plainte contre lui... il est mort. Cette mort n'est pas une surprise. La semaine dernière, deux personnes avaient prédit sa disparition imminente."

Cet article est dédié aux victimes du Vatican et de l'élite mondiale mafieuse et satanique (Ninth Circle Satanic Child Sacrifice Cult), et à la mémoire de plus de 50 800 enfants disparus, dont certains reposent dans des charniers, principalement catholiques, au Canada, en Irlande et en Espagne. Les bourreaux d'enfants continuent de vivre en toute impunité. Nos prières vont pour ces innocents, nous ne pouvons laisser cet holocauste d'enfants perpétué par nos leaders mondiaux continuer plus longtemps.


Judy Byington, 14 septembre 2014

http://mk-polis2.eklablog.com/

25 commentaires:

LeChatMaya a dit…

si c'est vrai alors ma fois il l'aura payé de sa vie même si ça ne résous rien cependant la victime n'a pas peur de subir le même "traitement"après de telles révélations? bizarre....

Teslambala Tesla a dit…

a quand La justice?....pour la saint glin-glin!

leon alastray a dit…

amies internautes; la justice du divin sera sans jugement mais ce qu ils faudrais ce serais de démanteler tous les réseaux pédocriminels;une bonne foi pour toute ;et propager des méssages de vigilance envers ceux qu on aime ou qu on ne connait pas ;alors restons éveillés. PS....Une quetion me laisse perplexe; est ce moi;ou les autres qui son fous?

Utopia a dit…

OMG ! J'ai envie de vomir! Mais dans quel monde on vit !!! Quelle horreur !!! Comment vivre si on ne peut plus faire confiance à personne...
Vigilance H24, gare au pétage de plombs, la folie nous guette, courage
:'(

BlueMan a dit…

Mais ce sont de vrais dingues, des psychopathes ces gens là, c'est effrayant.

guismos a dit…

cette "information" n'est reprise nul part .je ne vois pas pourquoi je devrai croire cette histoire sur parole, sortit d'un obscur Sitte web aux informations invérifiables .

Thibault Erikson a dit…

Fais mieux tes recherches alors sur les parties de chasses pedo criminels

Cosmic Shower a dit…

La source première de ce texte:

http://beforeitsnews.com/celebrities/2014/09/nicole-kidmans-father-dies-amid-pedophile-child-murder-ring-allegations-video-2469854.html


A prendre tout de même avec des pincette, il est vrai qu'aucun autre média n'en parle. La mort du père Kidman a été annoncée comme un accident par de nombreuse source, et pas un seule n'a mentionné cette affaire.
Exemple de recherche:
http://bit.ly/1tWCa7Y


Pour ceux qui voudraient creuser, l'auteure de ce texte est Judy Byington, une sorte de psychologue à la base il semblerait. Sa description en anglais:

Judy Byington, MSW, LCSW, retired, author of “Twenty Two Faces: Inside the Extraordinary Life of Jenny Hill and Her Twenty Two Multiple Personalities” (www.22faces.com) is a retired therapist, Public Speaker, Activist and investigative journalist whose articles on international child exploitation rings have been cited on hundreds of blogs and websites. The ex-Supervisor, Alberta Mental Health and Director Provo Family Counseling Center is the CEO of Child Abuse Recovery and Speakers Bureau.

Amaury Massalis a dit…

Hélas, mille fois hélas, les réseaux pédo-criminel satanistes existent. Les puissants ont le pouvoir d'étouffer les affaires, de ralentir les dossiers, voire de les enterrer (affaire Dutroux cf vidéo du député fédéral Laurent LOUIS). C'est aussi un moyen de faire chanter, de compromettre, et éventuellement de faire tomber des personnalités, de salir d'autres personnes innocentes rien qu'en citant leur mon ou un nom très approchant (cas Ratzinger). Cela va sans dire que des dignitaires du Vatican sont impliqués, notamment des jésuites, et Bergoglio risque fort de tomber de son piédestal. En son temps Paul VI avait dit avoir le sentiment que «par quelque fissure, la fumée de Satan est entrée dans le temple de Dieu», c’est une indication, un aveu, qu’il faut prendre en compte. Et, comme je le dis depuis longtemps, les deux camps s’affrontent au Vatican (mais pas seulement), une bataille feutrée y fait rage.

eric a dit…

Et pas un mot sur la responsabilité de la communauté Juive (de son élite) et en revanche tout est fait pour que le chapeau soit porté (une fois de plus) par le Vatican et au delà toute la chrétienté en bouc émissaire... Comme d'hab en fait.

Jakline a dit…

http://www.independentaustralia.net/life/life-display/antony-kidman-dies-amidst-child-abuse-allegations,6918

https://twitter.com/FionaRaeBarnett

Voici un article écrit par Fiona Barnett, et aussi son compte Twitter. Je pense que
son histoire est vraie, malheureusement.

Amaury Massalis a dit…

Les prédateurs argentés ont les coudées franches. On voit nettement qu'il y a ceux qui ont vendu leur âme au Diable, et ceux qui ont été achetés pour en faire des complices que l'on fait taire si besoin.

noiraude a dit…

comment peut-on oser prétendre que ce serait des inventions? connaissez-vous ce qui est réservé aux fabulateurs qui diffâment sans preuve publiquement ? le justice est comme un genre de tatamis doré pour certains qui ont un certain type de pouvoir, mais ces certains parfois commettent des petites erreurs qui leur font soudain défaut, et ils tombent plus bas que terre.

noiraude a dit…

ERREUR de mot : lire "tamis" à place de "tatamis" dans mon commentaire de 16H01.
En tout cas, cette histoire abominable est insupportablement choquante : "le bon dieu sans confession" perd l'une de ses brebis.
Je suis absolument horrifiée.
. Si seulement, cela pouvait faire boule de neige et faire chuter les statues moralement et physiquement, de leur piédestal des vrais bourreaux.

J'ai lu notamment dans cet article, que la victime souhaitait aider à rendre l'expression de la plainte possible à d'autres victimes.
Dans le dialogue,il faut créer une identification par elle-même et son interlocuteur de tous les barrages psychologiques voire sensoriels qui ont été posés.
Selon moi, c'est trouver un moyen de s'insinuer hors du temps présent,c'est totalement subjectif.

Nous sommes tous susceptibles d'être manipulés :
la société de consommation souhaite faire de nous des robots pour remplir des tiroirs-caisses sans fond, des cornes d'abondances en fait. (pas celle d'Obama...) (quoique si peut-être...=.)

Ce sentiment ou cet état chronique dit pathologique psychologiquement parlant, utilisé comme moyen de persuasion , à notre insu, qu'est-ce ?
Exemple courant : la télévision et ses publicités ; il est notoire que regarder la
télévision induit un état hypnotique.
(Je ne suis pas experte, mais je vous livre juste quelques idées perso.)

-et parfois de la part de certains personnalités du monde politique :
-quand ils font leur auto-critique, leur mea culpa : qu'est ce qui va déclencher l'état euphorique d'empathie dont ils ont besoin pour être élus ou seulement suivis : la culpabilité ? ceci n'est qu'un exemple.

De même, le fait d'acheter compulsivement ou non, des "babioles" : c''est un substitut de l'ordre de l'automatisme. Fabriqué par nous-mêmes, pour ne pas souffrir psychologiquement d'un manque dont on croit souffrir. Cet état de manque est fabriqué à cause de la mini ou grande programmation.
On a toujours des automatismes, qui sont constructeurs de la personnalité au fil des années, mais certains peuvent être supprimés et remplacés sans qu'on s'en rende compte. L'induction d'un sentiment de culpabilité permet de faire cette substitution. Mais un sentiment de terreur pourrait sans doute faire le même résultat.
La programmation mentale existe donc, à mon humble avis, à tous les niveaux.
Si on comprend comme ça marche, suite à une mini-programmation, on peut comprendre que ça puisse marcher pour un évènement d'un autre ordre.

La question qui se pose à laquelle on ne pense pas forcément, c'est comment communiquer avec une victime. Ce n'est pas une personne malade, elle n'a rien de différent, rien qui la caractérise, et rien pour vous communiquer à quel point elle est différente. Quand on veut demander de l'aide, c'est très difficile de la trouver, du fait de multiples blocages fondamentaux de notre système social.

Pour moi, notre société a tellement besoin de la corruption pour exister,
et c'est un réseau -on le voit bien dans cet article-INTERNATIONAL,
(quand est-ce que vous allez réagir : affaires DUTROUX et consorts /// ils sont tous en train de paniquer et de chercher comment s'en tirer::: dès qu'un lézard sort...)

Merci pour avoir publier cet article.

Willm a dit…

@guismos
Va sur sur wikipedia et tape: MKultra et projet Kinsey ça sera déjà un bon début pour un Ignorant comme tu es
Ils sont grave y connaissent même pas leur classique et y bavent ici

guismos a dit…

@willm arrête de te prendre pour un sachant un peu d'humilité et de distance sa fait toujours du bien . je suis sur que ton esprit et remplie de connerie de désinfo et de propagande, et de fausse croyance .

bien sur que je connais le MKultra monarke et compagnie en passant par Alfred kinsey .
maintenant tous cela reste hypothétique, surtout quand tu voit le niveaux de débilité et d'intox que tu trouve sur de nombreux Sitte ,ce n'est par ce que l'info vient d'un Sitte dit alternative qu'il faut tout gobé comme t'el sans jamais te posé de questions sur la pertinence de ces infos .

ce truc sur le père de kidman du vide .

ceci dit oui je crois qu'il y a des réseaux élitiste pédophile a peut prés partout dans le monde .

Willm a dit…

Le site pedopolis peut aider nos chers amis a ouvrir les yeux sur leur monde de bisounours

Willm a dit…

@guismos
" je suis sur que ton esprit et remplie de connerie de désinfo et de propagande, et de fausse croyance "

Et c'est toi qui parle d’humilité, tu me fais bien rire depuis quand tu me connais pour affirmer de telles conneries

"hypothétique" ah bon!! c'est quoi tes sources a toi, Gulli ou Disney channel?
Ta lu les écrits de Kinsey écris par lui même ou bien tu t'imagine que c'est un nègre qui l'a écrit pour lui peut être
Les mk c'est pareil, c'est prouvé de chez prouvé et tu trouve encore ça hypothétique?
Non mais sans deconner arrête de fumer du surimi

guismos a dit…

@willm je ne vais pas perdre mon temps a bataillé avec toi c'est fatiguant et sa ne débouche sur rien en attendant prouve moi que cette histoire est vrai et que ce n'est pas de l'intox sortit de l'imaginaire de quelqu'un ,ce n'est pas possible .

des enfants tous nue chassé par des membre des familles royale européenne et par le pape Ratzinger pourquoi pas :), des stars hollywoodienne qui sont toute des zombie sous contrôle mk ultra, Disney un pédo sataniste franc maçons 33éme et j'en passe , très bien, si tu est apte a croire ça d'accord, mais ne me dit pas que ce sont des faits.

Willm a dit…

@guismos
Ta raison, un âne ne deviendra jamais un pur sang même avec de l'entrainement

guismos a dit…

@willm tu en est la preuve parfaite ! avec les gents aigrie et agressif ne supportant pas la contradiction la remise en cause de leurs croyances personnelle , tout débat est impossible .tu venue me faire la leçon je te répondue dommage dans arrivé la

adieux et bonne chance .

noiraude a dit…

juste pour dire que même si à un moment donné, on peut avoir été manipulé et croire à des "fausses infos", il faut garder une certaine distance, et c'est facile de rattraper ses erreurs d'interprétation en justement se livrant à des recherches de complément d'infos voire d'infos contradictoires. C'est l'attitude la plus intelligente et la plus respectueuse pour les acteurs : victimes ou non.

Midzono Kobini a dit…

Dans les médias de masse, on nous présente bien souvent la pédophilie, les actes de barbarie en tout genre comme le fait de personne, d'individus isolés, pauvre de surcroit et ayant une éducation limitée.

Jamais, oh grand jamais, on esquisse l'hypothèse de réseaux organisés, encore moins impliquant des personnes de la haute société !

La psychopathie n'est pas vraiment une pathologie comme l'on nous présente si bien à la télévision.

Selon l'échelle de Psychopathie de Hare (PCL-R). on pourrait même dire que les personnes les mieux adaptés à la société ont une structure de personnalité psychotique ! comme si ce système, cette société a été élaborés pour les Psychopathes !

Il y a 20 Facteurs dans l'échelle de Psychopathie de Hare.

1:Loquacité et charme superficiel
2:Surestimation de soi
3:Besoin de stimulation et tendance à s'ennuyer
4:Tendance au mensonge pathologique
5:Duperie et manipulation
6:Absence de remords et culpabilité
7:Affect superficiel
8:Insensibilité manque d'empathie
9:Tendance au parasitisme
10:Faible maitrise de soi
11:Promiscuité sexuelle
12:Apparrition précoce de problèmes de comportement
13:Incapacité de planifier à long terme et de façon réaliste
14:Impulsivité
15:Irresponsabilité
16:Incapacité d'assumer la responsabilité de ses faits et gestes
17:Nombreuses cohabitations de courte durée
18:Délinquance juvénile
19:Violation des conditions de mise en liberté conditionnelle
20:Diversité des types de délits commis par le sujet.

Cette échelle a été conçu, étalonné sur une population essentiellement qui sont coutumier du monde carcéral, des prisonniers essentiellement.

Mais, je pense que les Vrais Psychopathes, sous couvert de statut social élevé sont les véritables prédateurs Humains de ce Monde !

Dek Yus a dit…

il s'appel kidman, c'était écrit

Willm a dit…

@noiraude +1

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.