mercredi 3 septembre 2014

Commercialisation d'un bolide qui carbure à l'eau de mer

Dans un monde sans pétrole, les riches n'ont pas l'intention de jouer les Mad Max...



Cette voiture sportive va-t-elle changer les donnes écologique et géopolitique dans les années à venir ? C’est la question que l’on peut se poser à la lecture de ses impressionnantes caractéristiques techniques.

La Quant e-Sportlimousine a été conçue pour atteindre une vitesse de pointe de 350 km/h, en utilisant uniquement de l’eau salée.

Le principe de sa motorisation repose en effet sur un système de génération d'électricité à piles à électrolyte qui alimente ses 4 moteurs. Ce système fonctionne de la même manière qu’une pile à combustible à hydrogène, sauf que le liquide utilisé pour stocker l’énergie est de l’eau salée. Elle passe au travers d’une membrane entre les deux réservoirs, générant une charge électrique. Cette électricité est ensuite stockée et transmise par des super condensateurs. Les deux réservoirs d’eau saline ont une capacité chacun de 200 litres, ce qui assure une autonomie de 600 km.

Cette voiture sportive affiche 920 chevaux sous le capot (680 kW), et elle atteint la vitesse de 100 km/h en tout juste 2,8 secondes, ce qui signifie qu’elle est aussi rapide que la McLaren P1.

Elle pèse 2,3 tonnes, et mesure 5,25 mètres de long, 2,2 mètres de large et 1,35 mètres. Sa carrosserie couleur « Chrystal Lake Blue » se distingue par ses portes battantes « papillon ». Son tableau de bord offre un ensemble de fonctionnalités pilotées par un système d’exploitation Android.

La Quant e-Sportlimousine a été présentée au salon de l’Automobile de Genève en mars dernier, et la technologie de l’eau salée a déjà été homologuée pour être utilisée sur les routes européennes.

Selon les experts, les amateurs de belles cylindrées devront débourser 1,2 million d’euros pour s’offrir ce petit bijou de technologie.

NanoFlowcell AG, la société basée au Lichtenstein qui l’a développé, envisage désormais de tester la voiture sur les routes allemandes et d’autres pays européens avant de lancer sa production en série.

Elle projette également de transposer la technologie de la NanoFlowcell sur d’autres types d’applications : maritimes, ferroviaires, aéronautiques, ou sur l’appareillage ménager.



http://www.express.be/business/fr/technology/decouvrez-la-quant-e-sportlimousine-une-sportive-qui-carbure-a-leau-de-mer.htm

15 commentaires:

Teslambala Tesla a dit…

et on va nous obligés a rouler au petrole jusqu'a quand?...la saint glin glin?

Phil deFer a dit…

Pour faire le plein d'eau de mer au Lichtenstein ou en Suisse... Bon courage! Va falloir envisager une variante qui fonctionne à l'eau d'Evian... ;-)

Utopia a dit…

Hey! J'hallucine ou bien à 2:07 l'attroupement autour de la voiture forme un oeil (de la même manière que le défilé de commémoration à Ground zero)..........................
piqûre de rappel :
http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2011/11/rituel-illuministe-ground-zero.html

hotchiwawa a dit…

Ca me fait penser en voyant la caisse de richard: cette après-midi, un gamin ouvre la portière arrière de la superbe porsche de son père, qui attend avant de démarrer et BANG, le coin de la portière tape contre une putai* de pierre bleu trop haute par rapport aux autres, du trottoir XD

hotchiwawa a dit…

Beaucoup d'allusions aux films avec des sirènes, au fog, birds, vampires.
Perso, ça n'annonce rien de bon ce ne sont que des symboles néfastes, la voiture du mal lol. Et l'oeil à la fin.
La voiture aurait été une Maserati (la marque au trident), ça ne m'aurait pas étonné.

Alex a dit…

Attention aux raccourcis, elle fonctionne pas à l'eau de mer, mais à l'eau salée, dépourvus de tout minéraux et métalloïdes, mais bon c'est pour les puristes, change le titre au cas où...
D'après le constructeurs, l'eau salée est utilisée pour une partie de l'électrolyte et participe aux ponts ioniques (cathode), donc dire que ça fonctionne à l'eau salée, c'est prétentieux, c'est comme dire qu'une voiture démarre grâce à de l'eau déminéralisée (c'est une des 2 parties de l’électrolyte de la batterie au plomb conventionnelle) .

le constructeur :
http://www.nanoflowcell.com/en#nanoflowcell

Une des intelligences mise en oeuvre, et je ne comprend pas que ça ne soit pas généralisé plus (peut être la preuve que les bagnoles électrique sgrand public sont bâclées) c'est les super-capas. J'en utilise depuis plus de 5 ans dans le spatial et les lasers embarqués, et c'est clairement adapté pour l'auto.
Les super capa de la voiture présentée fournissent le boost au démarrage et la récupération d'énergie, ce qui permet d'avoir le coup de fouet, le stockage ponctuel rapide sans conversion, et des accus plus petits, (la conso étant lissée, l'accu ne supporte pas les pics).

http://www.moteurnature.com/actu/2014/NanoFlowcell-Quant-Nunzio-La-Vecchia.php

Visiblement cette auto a été très soignée et dispose de techno de laboratoires.

Il serait peut etre mieux qu'il fasse à peine plus petit et accessible, les couts baisseraient de façon exponentielle.

Colibri RICpouruneAC a dit…

400L parait beaucoup, mais c'est une contrepartie acceptable, et puis comme les moteurs électriques doivent etre beaucoup plus petits que le moteur, c'est pas dit que le volume occupé soit si important par rapport à un moteur explosion + réservoir.
Surtout l'autonomie de 600km est vraiment excellente. on n'est pas loin des 800-1000kms des voitures actuelles et j'ai l'impression qu'elles ont quand meme fait des progrès en autonomie ces 20 dernières années, avec le common rail et la 6ieme vitesse.
Comment on fait le plein, combien de temps çà prend de recharger ces 400l d'électrolyte ? si c'est que de l'eau salée, et n'emploie pas de matériaux rares, cette technologie devrait etre abordable.
il faudra construire des centrales nuke supp pour remplacer le pétrole, ou alors le bruler pour produire de l'électricité dans des centrales, mais le rendement étant meilleur, on peut quand meme faire des économies, faudrait un spécialiste pour dire quel pourcentage.
Je trouve çà intéressant, faudrait l'avis d'un spécialiste.

Colibri RICpouruneAC a dit…

cette technologie est aussi intéressante pour stockage d'électricité photovoltaique ou conversion solaire thermique electricité, dans une maison., et résoud une bonne partie du problème.
ainsi que pour les projets de grande puissance finalement.
la solution de stockage par pile à combustible butait sur son cout du aux métaux rares comme le platine utilisé pour je sais pas quoi, les électrodes.
Cette techno doit avoir un défaut sinon on en aurait entendu parler.
Ou alors les gens qui s'intéressent à ces questions sont bien médiocres et font mal la veille, c'est possible aussi.

Alex a dit…

J'ai été incomplet dans mon précédent post. L'eau salé doit être additivé de certaines chose.
le point faible semble la membrane (équivalent du pont ionique des batterie classique), mais ils annoncent qu'elle est remplaçable.
Effectivement, les 400l de liquide sont très particuliers et nécessite d’être parfaitement équilibrés dans leur constitution respective pour éviter l'encrassement des électrodes.
La technique est déjà connu en faite, ce sont les problèmes d'industrialisation qui posent soucis. à approfondir, on ne peut que les encourager.
Reste à prévoir le réseau électrique pour recharger tout ça.

Anatole Patachon a dit…

A priori, l'eau "de mer" n'est pas utilisée comme électrolyte avec deux électrodes métalliques, comme dans une pile. Le fait qu'il soit question de membrane et de deux réservoirs d'eau me fait plutôt penser que le principe est celui d'eau salée séparée d'eau douce (les deux réservoirs) par une membrane percée de tubes microscopiques (nanotubes): même principe que l'osmose, l'eau douce a tendance à traverser la membrane pour que l'équilibre ionique se rétablisse, et le nature de nouveaux tubes (au brome) fournit un rendement décuplé d'énergie électrique par rapport à la faible différence de potentiel obtenu avec l'osmose classique.
Toute la difficulté est de réaliser cette membrane, qui en est encore au stade du prototype de pré-série, mais cette technique devrait pouvoir s'imposer face au lobby du pétrole dans les années à venir. A moins, comme la logique le voudrait, que les gens à qui a profité le pétrole se rendent propriétaire des brevets de cette technique et ne continuent à s'enrichir sur le dos de la planète une fois que le dernier gisement sera épuisé.

Phil deFer a dit…

@ Alex
Voici bien la preuve que l'alternative au pétrole existe au moins dans les cartons et sans doute depuis déjà pas mal de temps... Mais "ils" n'ont aucun intérêt à remplacer le pétrole pour le moment... Car outre le fait que nos voitures brûlent essentiellement des taxes (qui représentent 70% du prix du litre de Go ou de Sp95...) toutes les manœuvres géopolitiques et les guerres qui en découlent pour contrôler les zones où se trouvent les réserves de pétrole (et de gaz...) sont aussi une immense source de revenus (et accessoirement de domination) pour "ces mêmes personnes"...
Mais les gens semblent oublier que si "ceux" qui nous dirigent sont si riches et puissants, c'est parce que ces mêmes gens sont tous prêts à faire n'importe quoi pour obtenir ces biens inutiles qu' "ils" leur proposent...
Les personnes citées par "...." sont des gens ayant "boco sofer" et donc intouchables...

dup a dit…

encore la nième foutaise d'énergie libre. C'est fatiguant ces histoires de père noël.
FAUT PAS AVALER N'IMPORTE QUOI !!! rien , absolument aucun frémissement autour d'une technologie qui aurait du engendrer des groupes électrogènes .rien de commercialisé , rien d'annoncé ,pas d'image sur le net .. sauf ce bolide de 600 chevaux qui marche à l'eau de mer. Faut pas nous prendre pour des cons . Ou alors c'est un détournement malhonnête. si je vous dis que toutes les voitures fonctionnent à l'eau distillée, je mens pas. elles ont toutes de l'eau distillée acidulée dans les batteries. les fumistes écolos sont au travail et c'est le pognon qu'ils veulent ,pas des moteurs à eau.

Danka a dit…

Pourquoi malgré les inombrables carburants alternative ils arrive a nous proposer une voiture fonctionnant avec une énergie aussi vitale? Oo" quelle etre doué d'un minimum d'intelligence pourrait etre d'accords avec ce genre de projet? (et au fait dommage pour notre anonymat, c'est mon premier post depuis l'affaire avec le troll et ou tu a choisis donc de nous supprimer notre anonymat... Une énorme avancé pour eux, tandis que nous perdons l'un de nos plus précieux atout lié a notre liberté de parole, enfin c'est mon avis)

hotchiwawa a dit…

Je trouve surprenant que la voiture ne roule pas sur l'eau :p

Willm a dit…

Tout le monde connaît, même si c'est de plus en plus rare, la fameuse dynamo permettant l'éclairage de nos bicyclettes
Créant ça propre énergie, une ptite batterie pour le démarrage et n'importe quel véhicule pourrai alors rouler sans limite

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.