vendredi 19 septembre 2014

Piqure de rappel : la cométe Siding Springs pourrait percuter Mars le 19 Octobre

Le 3 janvier dernier, le chasseur de comète Robert H. McNaught, à l’observatoire de Siding Spring en a déniché une nouvelle qui a été nommée C/2013 A1 (Siding Spring). L'observation réalisée au cours des deux derniers mois a permis de préciser la trajectoire de la comète, et de se rendre compte que l'objet passera près de notre Soleil le 25 octobre 2014, à environ 210 millions de kilomètres. Un passage à moins de 40.000 km de la surface de Mars Cependant, là n'est pas le plus important : au vu de son orbite, la comète effectuera aussi quelques jours avant (le 19 octobre) un très proche passage près de Mars. Les premiers calculs prévisionnels avaient ainsi établi que C/2013 A1 passerait dans l'orbite de la planète à une distance supérieure à 100.000 km de sa surface. Mais depuis, ces chiffres ont été revus à la baisse... D'après les dernières estimations, la comète pourrait se rapprocher à seulement 41.000 km de distance du noyau de Mars, ou plus concrètement à seulement 37.000 km de sa surface, précise le Ciel des Hommes. Dans la mesure où ces chiffres sont de nouveau susceptibles de changer au fur et à mesure qu'on en apprend sur C/2013 A1, il n'est donc pas exclu que la comète percute la planète Mars à cette date du 19 octobre 2014. Un évènement d'autant plus important que la comète est loin d'être petite : d'après les estimations, elle mesurerait entre 15 et 50 km de diamètre et pourrait passer près de Mars à une vitesse de plus de 190.000 km/h, précise le Daily Mail. De quoi creuser un cratère d'au moins 500 km à la surface de la planète rouge et causer un véritable cataclysme. Curiosity et Opportunity aux premières loges Néanmoins, les calculs laissent encore une grande marge d'incertitude et ne se feront pas véritablement plus précis avant mars 2014 quand la comète se rapprochera davantage de nous. Pour l'heure, il y a donc davantage de chances que la planète rouge tout comme les sondes qui se trouvent à sa surface et dans son orbite soient épargnées. Si tel est le cas, ces engins martiens, l'orbiteur MRO et les rovers Opportunity et Curiosity, pourraient alors bénéficier d'une place de choix pour assister au spectacle et livrer de belles images de cette nouvelle comète.

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/mars/la-planete-mars-sera-t-elle-frappee-par-une-comete-en-octobre-2014_art28811.html
Copyright © Gentside Découverte
Le 3 janvier dernier, le chasseur de comète Robert H. McNaught, à l’observatoire de Siding Spring en a déniché une nouvelle qui a été nommée C/2013 A1 (Siding Spring). L'observation réalisée au cours des deux derniers mois a permis de préciser la trajectoire de la comète, et de se rendre compte que l'objet passera près de notre Soleil le 25 octobre 2014, à environ 210 millions de kilomètres. Un passage à moins de 40.000 km de la surface de Mars Cependant, là n'est pas le plus important : au vu de son orbite, la comète effectuera aussi quelques jours avant (le 19 octobre) un très proche passage près de Mars. Les premiers calculs prévisionnels avaient ainsi établi que C/2013 A1 passerait dans l'orbite de la planète à une distance supérieure à 100.000 km de sa surface. Mais depuis, ces chiffres ont été revus à la baisse... D'après les dernières estimations, la comète pourrait se rapprocher à seulement 41.000 km de distance du noyau de Mars, ou plus concrètement à seulement 37.000 km de sa surface, précise le Ciel des Hommes. Dans la mesure où ces chiffres sont de nouveau susceptibles de changer au fur et à mesure qu'on en apprend sur C/2013 A1, il n'est donc pas exclu que la comète percute la planète Mars à cette date du 19 octobre 2014. Un évènement d'autant plus important que la comète est loin d'être petite : d'après les estimations, elle mesurerait entre 15 et 50 km de diamètre et pourrait passer près de Mars à une vitesse de plus de 190.000 km/h, précise le Daily Mail. De quoi creuser un cratère d'au moins 500 km à la surface de la planète rouge et causer un véritable cataclysme. Curiosity et Opportunity aux premières loges Néanmoins, les calculs laissent encore une grande marge d'incertitude et ne se feront pas véritablement plus précis avant mars 2014 quand la comète se rapprochera davantage de nous. Pour l'heure, il y a donc davantage de chances que la planète rouge tout comme les sondes qui se trouvent à sa surface et dans son orbite soient épargnées. Si tel est le cas, ces engins martiens, l'orbiteur MRO et les rovers Opportunity et Curiosity, pourraient alors bénéficier d'une place de choix pour assister au spectacle et livrer de belles images de cette nouvelle comète.

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/mars/la-planete-mars-sera-t-elle-frappee-par-une-comete-en-octobre-2014_art28811.html
Copyright © Gentside Découver

Le 3 janvier dernier, le chasseur de comète Robert H. McNaught, à l’observatoire de Siding Spring en a déniché une nouvelle qui a été nommée C/2013 A1 (Siding Spring). L'observation réalisée au cours des deux derniers mois a permis de préciser la trajectoire de la comète, et de se rendre compte que l'objet passera près de notre Soleil le 25 octobre 2014, à environ 210 millions de kilomètres. Un passage à moins de 40.000 km de la surface de Mars Cependant, là n'est pas le plus important : au vu de son orbite, la comète effectuera aussi quelques jours avant (le 19 octobre) un très proche passage près de Mars. Les premiers calculs prévisionnels avaient ainsi établi que C/2013 A1 passerait dans l'orbite de la planète à une distance supérieure à 100.000 km de sa surface. Mais depuis, ces chiffres ont été revus à la baisse... D'après les dernières estimations, la comète pourrait se rapprocher à seulement 41.000 km de distance du noyau de Mars, ou plus concrètement à seulement 37.000 km de sa surface, précise le Ciel des Hommes. Dans la mesure où ces chiffres sont de nouveau susceptibles de changer au fur et à mesure qu'on en apprend sur C/2013 A1, il n'est donc pas exclu que la comète percute la planète Mars à cette date du 19 octobre 2014. Un évènement d'autant plus important que la comète est loin d'être petite : d'après les estimations, elle mesurerait entre 15 et 50 km de diamètre et pourrait passer près de Mars à une vitesse de plus de 190.000 km/h, précise le Daily Mail. De quoi creuser un cratère d'au moins 500 km à la surface de la planète rouge et causer un véritable cataclysme.

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/mars/la-planete-mars-sera-t-elle-frappee-par-une-comete-en-octobre-2014_art28811.html
Copyright © Gentside Découverte
Découverte le 3 janvier 2013, la comète  C/2013 A1 (Siding Spring) devrait faire un très proche passage près de Mars le 19 octobre à 18h21 utc. Les premiers calculs prévisionnels avaient établi qu'elle passerait dans l'orbite de la planète à une distance supérieure à 100.000 km de sa surface. Mais depuis, ces chiffres ont été revus à la baisse...

Selon certaines estimations, la comète pourrait se rapprocher à seulement 37.000 km de sa surface et il n'est donc pas exclu qu'elle percute la planète. Un évènement d'autant plus important que d'après les estimations, elle mesurerait entre 15 et 50 km de diamètre et aurait une vitesse de plus de 190.000 km/h. De quoi creuser un cratère d'au moins 500 km à la surface de la planète rouge et causer un véritable cataclysme à l'échelle cosmique.

Mais même dans le meilleur des cas où la collision serait évitée de justesse, un autre probléme se pose. En effet les comètes ne sont pas des astéroïdes, ce sont des amas de rochers, de graviers et de poussières qui sont maintenus ensemble par de la glace.

Au moment de s'approcher du soleil, celle ci se sublime et d'autres débris s'en détachent formant une queue longue et large qui peuvent s'étaler sur des milliers, voire des millions de kilomètres

Donc même si une collision avec le noyau dur et relativement petit de la comète est évitée,  le nuage de débris pourrait tout de même représenter un danger et s'il effleure  la planète, il pourrait mettre en danger certaines des sondes et des robots de la NASA.
Les débris charriés par la comète pourraient impacter Mars à une vitesse estimée à 50 km/s. Pour réduire le risque, la Nasa a d'ores et déjà modifié les orbites de ses sondes Mars Odyssey et Mars Reconnaissance.

Deux autres sondes spatiales  (MAVEN et MOM) sont en route pour Mars. La premiére devrait arriver juste avant la comète.

Quand aux rovers Opportunity et Curiosity, ils seraient en principe protégés par la mince couche atmosphère de Mars et bénéficient d'une place de choix pour assister au passage de la comète et le cas échéant, à son fantastique impact sur la surface de la planète.

9 commentaires:

Déïyes a dit…

Nous sommes encore et encore dans un conditionnel qui est loin, bien loin d'être un plus-que-parfait !!!

Laurent a dit…

"sont maintenus ensemble par de la glace." Cette théorie est bien mise à mal de puis les dernières données Rosetta

Phil deFer a dit…

Ça sera pas la 1ere fois et sans doute aussi, pas la dernière... Que dire de tous les cratères lunaires...

chossy6 a dit…

Est-ce la peine de faire un article pour du peut-être , peut-être, peut-être ?.

Attendons d'en être sùr, pour sortir son télescope.

Jo a dit…

" il n'est donc pas exclu qu'elle percute la planète"

si si ça y est c'est complètement exclu de même que pour les poussières le risque de perturber les appareils de la nasa sont devenus très faibles et ce depuis les derniers calculs rendus publics en juin 2014

Maxime Lauvray a dit…

Avez-vous au moins conscience vous autres que c'est à cause de la bêtise de 90% des commentateurs de ce blog qu'il est contraint de faire de l'extrême conditionnel ?..
Vous prenez tout de meme la peine d'écrire des choses inintéressantes pour soulever ce problème,vous êtes des crétins.

le pèlerin a dit…

j sais pas si s'est un bug ou si s'est toi Ror mais mon com est pas passé^^ : Je disais donc que je voyais pas où était le problème si elle percutait ou perturbait Mars, à priori, ya personne dessus (et si aliens il y avait ils se sont barré depuis des millions d'années lol). L'important s'est qu'elle ne perturbe pas notre planète ou le soleil non ?

Rorschach a dit…

@ le pelerin

Si une telle comète (50 km x 190 000km/h) percute Mars, il est possible que son orbite soit déviée. En tout cas, il faudrait faire des calculs pour le vérifier.

Mais même en l'absence de collision, cet événement sera riche en enseignements, par exemple, on saura si la théorie de Mc canney sur Ison était fondée ou non.

le pèlerin a dit…

Ror : je ne doute pas que cet évènement serai riche en enseignement sur le cosmos mais ce que je veux dire s'est qu'à priori un tel évènement martien ne nous affecterait pas non ?

Et justement d'ailleurs, se serait effectivement une bonne occasion de vérifier des théories astronomiques sans risque pour nous, je me trompe ?^^

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.