lundi 3 novembre 2014

Poutine déclare la fin de l’hégémonie américaine




Le 24 octobre, au cours de la dernière séance du Club international de discussion Valdaï à Sotchi (lieu des Jeux Olympiques d’hiver 2014), le président russe Vladimir Poutine est intervenu pour énoncer, avec fermeté, la position de la Russie. Son discours de grande envergure aura une résonance dans les années à venir, notamment auprès des Etats-Unis auxquels il signale clairement, la fin du monde unipolaire qui est, selon le chef d’Etat, « l’apologie de la dictature des peuples et des Etats ».


Le thème de la discussion porte le titre suivant : « nouvelles règles du jeu ou un jeu sans règles ». Selon le président russe, « la Russie ne prétend à aucun leadership mondial et la thèse selon laquelle la Russie prétendrait à l’exclusivité est complètement fausse. » C’est pourquoi, il a appelé à mettre en place un « système explicite d’engagements et d’accords mutuels », afin de prévenir l’anarchie mondiale.

Le système actuel est, selon Vladimir Poutine, « sérieusement affaibli, morcelé et déformé. Les institutions internationales et régionales de coopération politique, économique et culturelle traversent une période difficile. Les Etats-Unis, qui se sont proclamés vainqueurs de la guerre froide, ce que je trouve assez présomptueux de leur part, ont estimé qu’aucune réforme n’était nécessaire », a déclaré le chef de l’Etat russe. « Au lieu de mettre en place un nouvel équilibre des forces apparaissant comme la condition indispensable de l’ordre et de la stabilité, les démarches qui furent entreprises, accentuèrent radicalement le déséquilibre », poursuit le président russe.

« Lorsque le système actuel des relations internationales, le droit international et les contrepoids en place font obstacle à leurs objectifs, ce système est déclaré sans valeur et obsolète. […] L’objectivité et l’honnêteté ont été sacrifiées à l’opportunisme politique. Les normes juridiques ont été remplacées par des interprétations arbitraires et des estimations biaisées. Alors que simultanément le contrôle total des systèmes mondiaux d’information permettait, selon leurs souhaits, de vendre le blanc comme étant du noir et inversement. […] Les ambitions de ce groupe [Etats-Unis et leurs alliés, ndlr] ont grandi démesurément, au point que les approches définies dans ses officines sont présentées comme celles de la communauté mondiale, ce qui n’est pas la réalité », affirme Vladimir Poutine.

Le président russe poursuit son intervention avec la notion de « souveraineté nationale » qui, « pour la majorité des Etats, est devenue relative » car « plus l’allégeance au centre principal d’influence est forte, plus la légitimité de tel ou tel régime sera forte. Ceux qui oseront s’opposer à la politique de ce groupe, subiront des pressions économiques, la propagande et l’intervention dans leurs affaires intérieures. […] Les gouvernements qui ne conviennent pas, seront mis à l’écart. Il est prouvé qu’ils recourent au chantage, à l’égard de certains dirigeants. Ce n’est pas pour rien que celui que l’on appelle « Big Brother » dépense, sans compter, des milliards de dollars pour la surveillance du monde entier et de ses alliés proches ! »

La question que nous devons nous poser, selon Vladimir Poutine, est de savoir si nous sommes heureux de vivre dans ce monde, si le leadership des Etats-Unis est un bienfait pour nous et si leurs interventions répétées dans les affaires du monde apportent la paix, le bien-être, le progrès, le développement et la démocratie. « Je me permettrai de dire que ce n’est pas le cas, ce n’est pas du tout le cas », répond le président russe.

« Le diktat unilatéral et l’imposition de leurs propres modèles apportent le résultat contraire : au lieu de régler des conflits, c’est l’escalade et au lieu d’avoir des Etats souverains et stables, c’est l’expansion du chaos, et en lieu et place de la démocratie, c’est le soutien à des populations douteuses : des purs néo-nazis aux islamistes radicaux », note le président russe.

« En Syrie, comme par le passé, les Etats-Unis et leurs alliés ont entrepris de fournir directement des armes et de financer des combattants, de renforcer leurs rangs de mercenaires originaires de différents pays. Permettez-moi de vous demander d’où ces combattants tiennent-ils l’argent, les armes et les spécialistes militaires ? D’où cela provient-il ? Comment se fait-il que ceux qu’on appelle l’EI ["Etat islamique", ndlr] se soient transformés en une réelle et puissante armée ? », s’interroge Vladimir Poutine avant de conclure :

« Nous comprenons bien que le monde est entré dans une ère de changement et de profondes mutations et que nous avons tous besoin d’un certain niveau de prudence pour éviter les démarches insensées. Dans les années qui ont suivi la guerre froide, les intervenants de la politique mondiale ont un peu perdu ces qualités. Le temps est venu de s’en souvenir. Dans le cas contraire, l’espoir d’un développement stable apparaitra comme une dangereuse illusion et les secousses actuelles seront les prémisses de la chute de l’ordre mondial ! »

http://www.partiantisioniste.com/actualites/la-fin-de-l-hegemonie-americaine-a-sonne-vladimir-poutine-2124.html

12 commentaires:

tono tony a dit…

""« En Syrie, comme par le passé, les Etats-Unis et leurs alliés ont entrepris de fournir directement des armes et de financer des combattants, de renforcer leurs rangs de mercenaires originaires de différents pays. Permettez-moi de vous demander d’où ces combattants tiennent-ils l’argent, les armes et les spécialistes militaires ? D’où cela provient-il ? Comment se fait-il que ceux qu’on appelle l’EI ["Etat islamique", ndlr] se soient transformés en une réelle et puissante armée ? », s’interroge Vladimir Poutine avant de conclure :""

---------------------------------------------------------------------------

J'ai été banni du site "islam et info" pour avoir dit ça à l'époque et pour avoir mis en garde certains d'aller guerroyer en Syrie pour le compte d'isra-hell...Même si je ne suis pas pro russe , bravo Poutine pour ce discours historique.

Comment le FAMAS est devenu une des armes de l’État islamique ;

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Comment-le-FAMAS-est-devenu-une-des-armes-de-l-Etat-islamique-27408.html

Annick Chiroux a dit…

Un homme politique qui ose dire les vraies choses ! Plus que rare !

Il nous faudrait plusieurs Poutine pour redresser la situation déplorable de ce monde, sinon nous irons, tous, droit sur un GROS MUR !!!

Vladimir Poutine le sait et fait son possible pour l'éviter.

Comme Tono Tony je dis bravo Poutine!!!

Meta Physique a dit…

Bravo Poutine mais oui c'est ça
On se croirait dans une cour de récréation
Poutine et Obama joue aux billes et tout le monde oublis qu'il joue ensemble pour mieu raquetter le goûter de leurs petits camarades
Mascarade!!!
Préparer vos calos mdr

chan a dit…

"Le bon stratège est si subtil qu’il n’a plus de forme visible. Le bon stratège est si discret qu’il en est inaudible. Ainsi il se rend maître du destin de l’ennemi." Sun Tzu (l'art de la guerre).
A quel sauce voulait vous être manger ??

Le poutine est un plat québécois typique très apprécié dans la belle province. Bien que récent, les premières recettes datent des années 1960, le poutine est en quelque sorte le plat traditionnel national du Québec. Très prisé en hiver par grand froid, il a le mérite de bien caler les estomacs. Et pour cause :

De frites. Ca c'est la base. Sans bonnes frites, pas de bonne poutine.
De fromage. Du cheddar frais plus exactement, aussi appelé fromage "couic-couic".
De sauce à poutine. Il s'agit d'une sauce un peu brune avec un goût bien particulier, un peu épicée, salée et non sucrée. Elle est composée essentiellement d'amidon de maïs, de tomates, de farine de blé et d'oignons.

En son temps un certain Casmir nous faisait découvrir son gloubiboulga, la avec la nouvelle mixture version goulag des temps modernes qui pointe à l'horizon.
La pilule va être dur à avaler !!

bandit1200 a dit…

Meta Physique, vu l'heure et votre com, je suppose que la soirée a été arrosée ??
mdr

hotchiwawa a dit…

La mascarade est terminée.
S'ils voulaient vraiment faire la guerre ils ne perdraient pas autant de temps à blablater.
La meilleure stratégie est d'attaquer le 1er car tu choisis le moment, le lieu et la façon., peu importe ce que les gens diront ou penseront, les dés seront jettés.
Alors pourquoi les usa n'attaquent pas?
Parce qu'ils savent qu'ils perdraient.
L'opinion publique en pleine guerre mondiale nucléaire n'a aucun sens, on serait probablement tous morts.

Choko Choc a dit…

la politique est un orchestre symphonique les gars!

il n'y a pas plus de gloire pour le trompettiste que pour la grosse caisse...

poutine est un instrument comme un autre...

ne donnez pas de gloire a cet homme, il joue sont rôle, tout comme les autres "poly-petit-chiens" à sa maman du vatican qui crèche infidèle (a dieu) la nuit tombé chez is Râ - hell. (c'est le dieu de l'enfer)

la terre est un jeu de piste, et il y a des pistes de toutes les couleurs car tous les gouts sont dans la nature et il faut que tout le monde goutte....

et gouttes à gouttes les vases (communicants) se remplissent et et se déversent dans l'océan (l'humanité) jusqu'à son point de débordement (ou basculement idéo-logique) pour former le Râ de marré que tout le monde "S'atan"


la roue tourne, mais c'est toujours la même...
c'est comme dans une danse en couple, un pas c'est l'homme qui mêne la danse et l'autre pas c'est la femme. deux énergie différentes et deux direction, mais les deux danse et se jouent de nous...

le bien et le mal sont le même combat... seul la 'tu-nique" du "con-battant" change...

la paix n'est ni dans le camp de l'un ou de l'autre, mais dans son juste milieu, du coup il ne reste plus qu'une seule chose à faire... tout comprendre, le bien comme le mal pour les fusionner et les optimiser.

l'un ne va pas sans l'autre, comme l'image de notre couple de danseur qui n'existerait pas si un des deux ingrédients serait manquant à "la-pelle"!

celui qui ne voit qu'un individu du couple est "dual-y-terre"
celui qui voit la danse dans son ensemble est "uni-terre"

celui qui est neutre ne sert a rien
celui qui est actif désert pour tous...

alors la compréhension, et l'action juste ne peut qu'être la "sol-eut-Sion"

la voix(e) du "mille-lieux" est bien plus glorieuse et multiple que le choix d'un camp ou d'un autre car elle offre l’opportunité d'être les deux en même temps et donc d'être ""can'-analysé" yes we can!

ami-informant-l'autre


tono tony a dit…

Je ne suis pas dupe et encore moins un fan boy ...ici je me contente de juger les déclarations de Poutine et ici il a raison , ni plus ni moins.

Personne France a dit…

Choko Choc a dit : "poutine est un instrument comme un autre..."

Et, qui est donc le chef d'orchestre ?

Il faudrait peut-être arrêter de voir des marionnettes partout, non ?

Poutine est le président de la fédération de Russie, et ne pense qu'aux intérêts de son pays. Nos représentants devraient en prendre de la graine.

Choko Choc a dit…

@ personne de france

le chef d'orchestre à toujours le dos face au public, on ne voit pas son visage, pas vraiment ce que font ces mains, on ne sait pas se qu'il pense et on ne le voit pas agir, et pourtant il est là...et sans lui l'orchestre est désaccordé...

je sais bien qu'il faut arrêter de voir des marionnettes partout, mais je sais reconnaître une marionnette quand il y en a une.

la terre est une pièce de théâtre, les "poly-tiques" ne sont là que parce qu'ils ont été placé, ce n'est pas eux qui choisis leur avenir mais bien d'autres personnes que l'on ne voit pas , entends pas et que l'on ne connaît pas. d'ou l'intêret de mettre des marionnettes, comme ça en cas de bataille général, les vrais coupable sont inconnus au bataillon!

mais bien sur j'imagine que je suis paranoyake... pour moi le chef d'orchestre c'est tout simplement le créateur.

osmont norbert a dit…

vous avez une vision à courte vue. Chaque région du monde a son rôle dans l'organisme planétaire .ce n'est pas parce que c'est l'heure de gloire du monde anglo_saxon que ce monde là a un avenir.
la russie a été neutralisée par la caricaure du chistianisme vrai,qui doit s'implanter sur terre .les loges de l'ouest le savent et elles ont financé la révolution russe pour vaciner le peuple russe contre la vie collective d'orienation chretienne .Mais ils ne pourront pas empêcher l'expansion du christianisme sans religion parce que c'est la vocation du peuple russe.

Poutine travaille pour l'avenir et le monde anglosaxon pour la destruction de l'humanité.Chacun décide où il se réincarnera par son comportement actuel ,dans le futur ,soit dans une civilisation décadante à l'ouest soit dans une civilisation émergeante à l'est .
Quand pour la fête de paques oblabla gueuletonne avec ses copains qui l'ont financé dont vous savez l'identité et quand Poutine se consacre aux cérémonies religieuses
orthodoxes ,on voit à qui on a à faire celui qui défend les cartels des banskters (internationnaux depuis un siécle) et celui qui défend la vocation de son peuple.

Mettre dans le même sac la dictature de l'empire romain ressuscitée par les usa qui agit comme un spectre destructeur sur l'humanité et la vocation du peuple russe, ternie diaboliquement par les loges de l'ouest par le financement du bolchevisme,c'est ne pas pas connaître le destin attendu de l'humanité qui s'enfonce toujours dans un matérialisme périmé dont le hérault décrépi est les usa.
Beaucoup voient poutine avec une mentalité vieille de 50 ans.

Lobamania qui a sévi en occident a montré sa regression accélérée .
Un prix nobel de la paix qui rend l'arme nucléaire offensive n'a pas réveillé les esprits sur l'identité du mickey des bas fonds

Annick Chiroux a dit…

Osmont norbert, j'apprécie votre commentaire, merci.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.