samedi 7 février 2015

Révélations : Le reporter Roger Auque était un agent de la DGSE et du Mossad, franc-maçon et père de Marion Maréchal-Le Pen !

 Avec une telle carte de visite, il ne faudra plus s'étonner de la servilité des journalistes vis à vis du pouvoir
.


Roger Auque a voulu se raconter. Dans les dernières semaines de sa vie, en 2014, il a rédigé «Au service secret de la République», ses mémoires riches en révélations sur la vie incroyable de celui qui fut journaliste, ambassadeur de France et aussi… espion pour le compte des services secrets israéliens et français.


Il déclare :"J'ai été rémunéré par les services secrets israéliens pour effectuer des opérations en Syrie, sous couvert de reportage". Il a également offert ses services à la DGSE française, avant de devenir un objet d'intérêt pour la CIA.

Même la CIA le convie: « A cette époque, les Etats-Unis cherchaient des renseignements sur l’Iran et l’Irak (…). Je me suis rendu à New York (…), mais également au Pentagone pour rencontrer des agents américains. »

Parallèlement, ce gaulliste convaincu devient Franc-Maçon, ce qui l’aide à entrer en politique. Puis en diplomatie. Sous Sarkozy, il devient ambassadeur en Erythrée. Lassé du journalisme, il souhaite alors devenir ambassadeur. «Il faut que Roger soit ambassadeur. Il faut l’aide, c’est quelqu’un que j’aime beaucoup, il partage nos idées», explique le chef de l’État à son conseiller diplomatique, selon les propos rapportés par Roger Auque. Il sera nommé ambassadeur en Erythrée.

Surtout, Roger Auque évoque dans le livre une part méconnue de sa vie : sa fille, Marion Maréchal-Le Pen. En novembre 2013, la mère de la jeune députée FN avait confié à une journaliste préparant un livre, que le père de sa fille était Roger Auque. Quelques semaines plus tard, Marion Maréchal-Le Pen avait porté plainte pour atteinte à la vie privée contre le magazine «L’Express», qui avait révélé la confidence en annonçant la sortie de l’ouvrage.

Dans son livre posthume, Roger Auque se souvient d’une rencontre à Montretout, la demeure historique du clan Le Pen, entre les deux tours de l’élection présidentielle de 2002. «Yann (la mère de Marion, ndlr), qui m’a demandé de venir, s’approche discrètement de moi. Voilà maintenant dix ans que je n’ai plus de contacts avec Marion. Yann me prend le bras. Elle me prie à voix basse de monter dans les étages et de rejoindre ma fille», se souvient Roger Auque dans les nouveaux extraits publiés par «L’Express».
Sources :

http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Il-evoque-Marion-Marechal-Le-Pen-sa-fille-Les-confidences-posthumes-de-Roger-Auque-703076

http://fr.wikipedia.org/wiki/Roger_Auque

http://www.europe-israel.org/2015/02/revelations-le-pere-de-marion-marechal-le-pen-etait-un-agent-du-mossad/

5 commentaires:

tono tony a dit…

C'est ce que je dis depuis des années, un repére de franc mac et de sioniste et la caractéristique du partisant qui vote FN c'est qu il est persuadé que tous ses problémes sont dues à l Islam et aux musulmans---CQFD

Brebis Le Gall a dit…

Tono, Tony ! E quoi l'appartenance du père totalement inconséquent de Marion Le Pen fait-elle d'elle une paria ? C'est délit de culpabilité par capillarité ? Ce raisonnement est honteux.

tono tony a dit…

@ Brebis Le Gall, Ce qui est honteux c est de continuer à faire croire aux français que c est un parti intégre,libre et indépendant et je me contre fiche de MMLP et de ses ascendants! Pas besoin de ça pour voir l entourloupe ! Je te le répéte le FN est à la solde des crypto-sionistes .

plouff a dit…

Qui a financé Le Pen ???
Mitterand

Zaki Kojak a dit…

Voir le reportage "le rôle secret du FN" pour comprendre cette mascarade ...

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.